• LA LICORNE


                                                      

    •            

                                        Chanson La Licorne / L’Arche de Noé

                                            Quand Dieu fit l’univers, il y eut sur la terre

                                           Des milliers d’animaux, inconnus aujourd’hui,

                                           Mais la plus jolie, dans ce vert paradis,

                                      La plus drôle, la plus mignonne, c’était la Licorne.

       

                                         Y’avait des gros crocodiles et des orangs-outangs

                                     Des affreux reptiles et des gros moutons blancs

                                  Des chats des rats des éléphants mais la plus mignonne

                                      De toute les bêtes à cornes, c’était la Licorne.

       

                                 Quand il vit les pêcheurs faire leurs premiers péchés

                                     Dieu se mit en colère et appela Noé :

                                        « Mon bon vieux Noé, je vais noyer la Terre

                                          Construis-moi un bateau pour flotter sur l’eau.

       

                                   Mets-y des gros crocodiles et des orangs-outangs

                                       Des affreux reptiles et des gros moutons blancs

                                       Des chats des rats des éléphants, mais n’oublie pas

                                         La mignonne, la jolie Licorne. »

       

                                                Quand son bateau fut près à surmonter les flots,

                                    Noé y fit monter les animaux deux par deux

                                       Et déjà la pluie commençait à tomber quand il cria :

                                           « Seigneur, j’ai fait pour le mieux ! »
                                     J’ai mis deux gros crocodiles et des orangs-outangs

                                            Des affreux reptiles et des gros moutons blancs

                               Des chats des rats des éléphants, mais il n’y manque personne,

                                     A part les deux mignonnes, les jolies Licornes.

       

                                 Elles riaient les mignonnes et pataugeaient dans l’eau,

                                  S’amusant comme des folles, sans voir que le bateau

                                     Emmené par Noé, les avaient oubliées

                                      Et depuis, jamais personne n’a vu de Licorne.

       

                                               On voit des gros crocodiles et des orangs-outangs

                                  Des affreux reptiles et des gros moutons blancs

                                 Des chats des rats des éléphants, mais jamais personne

                                     Ne verra la mignonne, la jolie Licorne !

       

                                            Les Compagnons de la Chanson

                                           

     

                                                     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    virginiemonique
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 07:25

    nous aimons merci ma douce Béa ,bonne journée et gros bisous de nous deux♥♥

    2
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 22:11

    bonsoir mon amie, je passe tous doucement pour te souhaitée une très bonne soirée ,et te souhaitée une très bonne année2012, une très bonne santés  que joie ,bonheurs,pour toute la famille avec toutes mes amitiés bisou Cloee

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 9 Janvier 2012 à 09:38
    4
    monicaclout Profil de monicaclout
    Mardi 10 Janvier 2012 à 16:28

    kikou je pase ici par hazard c`est joli et frais 

    MOMO XX

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :