• LE DON DE LA CHOSE

    LE DON DE LA CHOSE

     

     

    Au pays de Tounay Kebôté, vivaient un roi et une reine au comble du bonheur. Le grand jour était enfin arrivé ! La jeune reine était sur le point de mettre au monde son premier enfant.
    Soudain, un cri déchirant retentit. La reine tenait entre ses mains une adorable petite fille qui n'avait... qu'un oeil aveugle ! La honte s'abattait sur ce royaume où tout était parfait. Le roi, ému par les larmes intarrisssables de sa jeune épouse, décida qu'il valait mieux se séparer de cette "chose". Elle n'apporterait que malheur et tristesse... N'ayant pas le coeur de mettre fin lui-même à ce cauchemar vivant, il chargea son plus fidèle chevalier d'emmener le bébé au fin fond du royaume et de l'enfermer jusqu'à la fin de ses jours au sommet de la plus haute tour du château de la forêt de Trouperdu.
    Ainsi grandit la jeune princesse : loin de tout et de tous. Tant et si bien qu'on finit par l'oublier.
    Les oiseaux, ses seuls compagnons de solitude, lui avaient raconté sa triste histoire mais elle ne s'en plaignait jamais car, après tout, elle passait son temps à chanter et à rire avec eux. Ce qu'elle ignorait, c'est que, malgré sa laideur, son sourire parait le paysage environnant des couleurs les plus subtiles et les plus éclatantes.
    Un beau jour, le prince du royaume d'Otanty Cité, blessé mortellement à la suite d'un combat, se retrouva au pied du château où la "belle" échangeait quelques propos musicaux avec un rossignol. Tout semblait perdu pour lui et il se demandait qui pourrait bien le secourir, lorsqu'un miracle s'accomplit. La voix de la jeune princesse, parvenue jusqu'à lui, lui redonnait force et vitalité. Bien sûr, dans la bataille, il avait perdu un bras. Mais l'essentiel c'est qu'il était vivant !
    Levant la tête, il découvrit avec stupeur la difformité de celle qui lui avait sauvé la vie. Après tout, ce monstre avait un don ! Il se présenta et la princesse lui raconta sa triste histoire. On ne pouvait cacher plus longtemps ce trésor et il était temps de donner une bonne leçon aux hatitants de Tounay Kebôté qui avaient cruellement rejeté la princesse.
    Il demanda à son ami le dragon de la montagne de Glace d'étaindre le soleil de son souffle puissant. Tout le royaume fut ainsi plongé dans le froid et l'obscurité. Seule condition pour ranimer le soleil, que la princesse lui chante une chanson. Avec dégoût, on se résigna à délivrer la princesse et à la ramener. Mais lorsque les premières notes commencèrent à vibrer, on découvrit avec merveille que celle-ci avait un don. La reine, tombée en catalepsie depuis le jour fatidique, recouvra ses esprits. On s'excusa auprès de la princesse. On lui rendit la place qui était la sienne et on la choya plus que jamais.
    Le roi et la reine furent heureux de retrouver leur fille. Elle épousa le prince du royaume d'Otanty Cité et, à compter de ce jour, la tristesse et la maladie furent banis du royaume.

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Novembre 2017 à 09:35

    bonjour j'ai parcouru votre blog , il est supet

    passez une bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :